Quel type d’huile moteur pour ma Citroen ?

Garder sa voiture en bon état le plus longtemps possible nécessite un entretien régulier et cela passe notamment par la vidange.

Le conducteur de Citroën doit alors choisir un type d’huile moteur adaptée à sa voiture.

Face au large choix d’huiles, il peut alors se demander : dois-je me tourner vers une huile monograde ou multigrade pour ma Citroën ? Dois-je choisir une huile minérale ou synthétique ? Et enfin, quel indice de viscosité est préférable pour ma Citroën ?

Pour ne pas se tromper dans le choix d’huile moteur pour votre Citroën, voici un guide sur les différents types d’huile moteur.

Huile moteur monograde ou multigrade : quel type choisir pour ma Citroën ?

La différence entre l’huile moteur multigrade et l’huile moteur monograde est l’apport ou non en additifs.

Ainsi, l’huile moteur monograde est une huile ne contenant pas d’additifs.

Cette dernière est utilisée pour les moteur très anciens qui n’acceptent que ce type d’huile.

Mais l’huile moteur monograde présente de gros désavantages : une instabilité chimique et une viscosité très variable.

Autrement dit, l’huile moteur monograde doit se changer souvent pour être toujours propre et fonctionnelle.

Une huile multigrade, quant à elle, est une huile moteur qui contient des additifs.

Ces derniers sont de vrais atouts pour le fonctionnement des moteurs récents, car ils ont tous une utilité bénéfique :

  • Le détergent permet de nettoyer les résidus de poussière, de calamine et d’acier.
  • L’anticorrosion permet d’éviter la rouille sur les pièces du moteur.
  • L’anti-usure permet de s’assurer que l’huile se dépose correctement entre les pièces métalliques et évite leur friction.
  • L’anti-mousse est composé de petites particules de silicones qui affaiblissent les bulles et empêche donc la formation de mousse dans l’huile.
  • L’antioxydant empêche l’huile de s’oxyder : c’est grâce à lui que l’huile moteur multigrade peut se garder plus longtemps.
  • L’additif de viscosité permet à l’huile d’être ni trop fluide ni trop épaisse, et ce, quelle que soit la température.

Ainsi une huile multigrade permet de garder l’huile plus longtemps et d’avoir une efficacité largement supérieure à une huile monograde.

Il n’est donc pas surprenant qu’elle soit préférée pour les moteurs récents.

Enfin, si vous ne savez pas si votre moteur nécessite de l’huile monograde ou multigrade, vous pouvez trouver cette information dans le livret de bord du véhicule.

Une huile moteur synthétique ou une huile moteur minérale, quel type pour ma Citroën ?

Les appellations d’huile minérale et d’huile synthétique se différencient par leur procédé de fabrication.

Ainsi, l’huile moteur minérale est une huile fabriquée à partir de pétrole brut et donc naturelle.

L’huile moteur synthétique, quant à elle, est synthétisée en laboratoire à partir de molécules sélectionnées.

Les deux appellations sont fortement liées aux termes d’huile monograde et d’huile multigrade.

En effet, on ajoute rarement, ou très peu, d’additifs à une huile minérale ce qui la rend donc monograde.

L’huile synthétique, elle, comporte presque toujours des additifs ce qui fait d’elle une huile multigrade.

Si le moteur de votre Citroën est récent, il nécessitera donc certainement une huile moteur multigrade, alors que les vieux moteurs demandent une huile monograde.

En cas de doute, il convient ici aussi de jeter un œil dans le livret de bord de votre Citroën.

Quelle viscosité d’huile moteur pour ma Citroën ?

Qu’est-ce que la viscosité ?

La viscosité est définie scientifiquement par la capacité à s’écouler d’un liquide.

Plus simplement la viscosité correspond à l’épaisseur ou la fluidité d’un liquide.

Cette notion est très importante lorsque l’on parle d’huile moteur.

En effet, lorsque la température est froide, l’huile peut se rigidifier et ne circule alors pas assez dans le moteur.

À l’inverse, lorsque la température augment, elle peut se fluidifier et lubrifie alors moins bien les pièces.

Il est donc important de garder une huile ni trop fluide ni trop épaisse pour le fonctionnement de son moteur.

Quelle viscosité choisir pour le type d’huile multigrade ?

La formule de la viscosité sur une huile multigrade est notée ainsi : SAE 10W40.

Le “W” correspondant à “winter”, cette dernière indique la viscosité à froid avant le “W” et la viscosité à chaud après le “W”.

Plus le nombre est petit avant le “W”, plus l’huile est fluide à basse température.

À l’inverse, plus le nombre est grand après le “W”, plus l’huile est épaisse à haute température.

Ainsi, en fonction de la température dans votre région, vous pouvez privilégier un nombre petit avant le “W” ou grand après de dernier.

Si les écarts de température sont grands ou que vous ne savez pas quelle viscosité choisir, préférez un grand écart entre les deux nombres de part et d’autre du “W”.

Quelle viscosité choisir pour le type monograde ?

La viscosité pour une huile monograde n’est indiquée qu’avec un seul nombre.

En effet, sa viscosité étant très variable, elle doit se changer au minimum une fois entre l’été et l’hiver.

Ainsi, les fabricants indiquent :

  • Soit la viscosité à chaud avec la formule SAE 40, auquel cas elle s’utilise l’été et il convient de choisir un nombre le plus grand possible.
  • Soit la viscosité à froid avec la formule SAE 10W, auquel cas elle s’utilise l’hiver et il convient de choisir un nombre le plus bas possible.