Comment savoir si l’huile moteur de ma Twingo est bonne ?



Comment savoir si l’huile moteur de ma Twingo est bonne ?

Au même titre que le sang humain qui informe sur l’état de santé d’une personne, l’huile qui circule dans le bloc moteur va permettre de diagnostiquer l’état de forme d’un moteur de votre Renault Twingo. Il est donc indispensable d’avoir un niveau d’huile minimum pour assurer le bon entretien du véhicule.

Mais comment savoir si l’huile moteur de ma Twingo est bonne ?

Comment savoir si l’huile moteur de ma twingo est bonne ?

Pour savoir si l’huile de la Renault Twingoest bonne, il faut en premier lieu examiner la viscosité de l’huile qui va par exemple déterminer si votre moteur surchauffe ou pas. Le second test consiste à déterminer la teneur en eau de l’huile, en effet une grande quantité d’eau peut noyer le moteur. L’autre contrôle pour savoir si l’huile est bonneconsiste à mesurer le taux de suie qui aura un impact sur la qualité de la combustion.

Quant à la spectrométrie, c’est une analyse qui mesure les additifs contenus dans l’huile de votre Renault Twingoet les métaux qu’elle transporte comme le cuivre, le plomb, le fer ou l’argent. Cependant, il est prioritaire de vérifier de façon régulière le niveau d’huile moteur pour préserver votre moteur, pour se faire, quand le moteur est froid, il suffit de tirer la jauge de son emplacement et de vérifier le niveau de l’huile moteur. L’objectif est d’avoir un niveau d’huile adapté au moteur de la Twingo.

Si les traces laissées sur la jauge du monde une huile usagée est fortement sombre alors il est peut-être temps d’envisager un changement complet via la vidange de votre moteur

Comment fonctionne l’huile moteur ?

Tout d’abord, l’huile moteur est utilisée comme lubrifiant. En effet, une bonne lubrification des différentes parties du moteur sans risques de frottements trop forts qui vont ralentir votre Twingo. Ensuite, l’huile va fonctionner avec le radiateur de votre voiture pour éviter une surchauffe, car la chaleur va être répartie uniformément dans l’ensemble du moteur et ne sera pas concentrée dans un seul endroit.

L’huile moteur est aussi utilisée comme un nettoyant. C’est donc un liquide qui va récupérer les saletés ou la poussière qui se trouvent dans le moteur. L’objectif est de réduire les frottements et d’empêcher que des éléments extérieurs comme la boue se trouvent coincés. Enfin, l’huile va créer une surface glissante pour permettre aux composantes de se mouvoir plus facilement qui a pour conséquence de réduire la consommation de carburant.

Signes que vous pourriez avoir besoin de changer l’huile moteur de votre voiture

L’huile d’une Renault Twingo a besoin d’être changée au bout d’un certain temps, car le liquide commence à prendre une couleur très foncée à cause de la saleté qui s’accumule à l’intérieur du moteur. Cette couleur foncée traduit également une diminution de la viscosité et une augmentation de la densité de l’huile. La meilleure façon de déterminer la couleur de l’huile est de vérifier l’état de l’huile aux moins deux fois par mois avec la jauge du moteur. Dans ce cas, l’huile peut montrer des signes d’assombrissement, il est donc le moment de la changer.

L’allumage du témoin de contrôle du moteur sur le tableau de bord a pour rôle d’indiquer le niveau d’huile, si elle est inférieure au niveau normal. Ce témoin lumineux indique également le moment pour effectuer une vidange d’huile de votre Renault Twingo.

Le niveau d’huile peut aussi être vérifié à l’aide de la jauge. Ainsi, si les traces laissées sur la jauge montrent une huile usagée, c’est-à-dire fortement sombre, il est temps d’envisager une vidange complète de votre véhicule.

Votre moteur fume ou rejette des fluides par le pot d’échappement

Si vous remarquez qu’un fluide fuit par le pot d’échappement de votre Twingo, la première étape est de contrôler l’ensemble de vos niveaux huile comme celui de la direction assistée, liquide de frein ou de refroidissement. L’objectif est d’identifier l’origine de la fuite rapidement. Ce contrôle doit être fait en moyenne toutes les deux semaines pour éviter au moteur d’avoir des soucis de démarrage.

S’il y a une émission de fumée à l’échappement, il a donc une fuite d’huile et son niveau doit être vérifié par la jauge. Si la quantité d’huile moteur est suffisante, l’origine des fuites ou de la fumée réside dans le moteur. Une situation qui nécessite l’intervention d’un garagiste professionnel.

Vous constatez un manque de réactivité du moteur, surtout lorsque le véhicule est en charge

Le manque de réactivité du moteur surtout lorsque le véhicule est en charge peut trouver son origine dans une surconsommation d’huile. L’origine de ce problème peut se situer au niveau de l’huile puisqu’avec le temps, ce liquide peut se dégrader qui nécessite une vidange tous les ans. Il se peut aussi que l’huile est bonne mais ne soit pas adaptée au moteur.

Dans certains cas, le joint de culasse n’est pas étant et l’huile va fuiter en cas détérioration. Il est donc indispensable de remplacer la pièce dès que la fuite est constatée pour éviter ce manque de réactivité du moteur.

Consultez toujours le manuel du propriétaire de votre voiture

Pour éviter le soucis de démarrage du moteur,ilest conseillé de consulter toujours le manuel du propriétaire de votre voiture notamment pour choisir le type d’huile qui convient le plus entre l’huile traditionnelle et l’huile entièrement synthétique. Une huile conventionnelle de la marque ACDelco par exemple sera une protection de qualité contre les usures et la corrosion du moteur. Quant aux huiles synthétiques, ils sont résistants à l’oxydation qui a l’avantage de prévenir la dégradation de l’huile. Enfin, un mélange entre ces deux types d’huiles va offrir une meilleure protection anti-usure des pièces importantes du moteur. Enfin, ils peuvent un démarrage à froid de la Twingo sans problème.


.