Comment lire l’etiquette huile moteur de ma Citroen ?

Pourquoi est-elle utile ?

L’huile moteur assure plusieurs rôles au sein de votre Citroën.

En premier lieu, elle régule la génération de température provoquée par les différents éléments qui rentrent en mouvement lors du fonctionnement du moteur : le vilebrequin, l’arbre à cames, les soupapes, les bielles et les pistons, etc.

Cette lubrification a pour but de limiter l’énergie demandée au moteur pour consommer moins de carburant, mais aussi elle permet de préserver ses différents composants contre l’effritement, la chaleur et l’oxydation.

En second lieu, l’huile moteur a un rôle autonettoyant. En effet, elle préserve le moteur des différentes menaces externes comme les particules, les amas de poussière ou les calamines. Ces dernières étant piégées dans le filtre à huile.

Combien d’huiles existent ?

Il est possible de trouver trois grandes familles d’huile moteur :

  • Apparues en premier dans le secteur automobile, les huiles minérales sont issues du raffinage du pétrole.

Il s’agit des huiles les moins chères. En effet, elles n’ont subi qu’une purification minimale, c’est pourquoi elles ne conviennent pas à tous les véhicules et s’avèrent peu efficaces dans certaines conditions (froid extrême, humidité dans l’air, moteurs modernes, etc.).

  • Les huiles synthétiques sont obtenues en laboratoire. Elles sont issues d’un processus long et complexe transformant le pétrole au cours de diverses opérations chimiques : distillations, épurations, ou l’élimination de certaines chaines moléculaires.

Ce type d’huile moteur est un peu plus cher, mais offre de nombreux avantages en performance, augmentation des délais de vidange, consommation de carburant, etc.

  • Enfin, la dernière famille est constituée par les huiles semi-synthétiques. Il s’agit d’un mélange des deux premières huiles moteurs.

Elles constituent donc un compromis pour ceux qui souhaitent avoir un bon rapport qualité/prix.

Quels sont les additifs présents dans les huiles ?

Les huiles moteurs sont enrichies de nombreux additifs leur apportant des caractéristiques propres.

Ces additifs sont surtout présents sur les huiles de synthèse et sont inscrits sur les étiquettes des bidons d’huile. Parmi les plus fréquentes, on peut citer notamment :

  • Les additifs antioxydants, anti-usure, antifriction, anticorrosion, anti-mousse, etc.

Les huiles contenant ce type d’additif ont été conçues pour limiter l’apparition de ces phénomènes.

  • Les additifs détergents permettent quant à eux de conserver un moteur propre en limitant la création et la stagnation de dépôts.

Comment choisir son huile moteur ?

On rencontre plusieurs informations inscrites sur les étiquettes des bidons d’huile. Toutes ont leur importance et doivent donc être prises en compte au moment de l’achat.

Le type de motorisation

Sur les étiquettes, une des premières informations déterminantes au moment de l’achat d’huile moteur concerne la motorisation pour laquelle elle est destinée.

En fonction du moteur de votre Citroën (diesel, essence, turbo, injection) et la présence ou non d’un filtre à particule, une seule huile conviendra.

Pour plus de facilité, l’association des constructeurs automobiles européens (ACEA) a mis en place une nomenclature qu’on retrouve à l’arrière des bidons d’huile moteur : A pour les moteurs essence, B pour les moteurs diesel, C pour les moteurs légers avec filtres à particules, et E pour les utilitaires et les poids lourds.

La viscosité

La viscosité est le deuxième critère important à prendre en compte au moment de choisir son huile moteur.

Il s’agit de la capacité de l’huile moteur à s’écouler et à se fixer à un support, à une température donnée.

La SAE (Society of Automotive Engineers) a mis en place des indices de viscosité permettant au consommateur de s’y retrouver plus facilement.

Les différentes huiles moteurs sont connues à travers une dénomination propre. Il s’agit d’un nombre suivi de la lettre W, puis un second nombre : 5w10, 10w40, 20w50, 0w30, etc.

Une huile contenant un seul grade est appelée « huile monograde » comme dans le cas de l’huile SAE 10 W.

Toutefois dans la majorité des cas, l’huile moteur est multigrade, car elle comporte deux grades :

  • Le nombre qui précède la lettre W (Winter) indique la viscosité à froid.

Plus le chiffre est proche de 0, plus l’huile sera efficace en hiver, et apportera une protection immédiate à chaque démarrage du moteur.

  • Le nombre qui suit la lettre W mesure la viscosité à chaud et donc la résistance de l’huile à des températures élevées.

Alors que toutes les huiles minérales ont toutes la même viscosité (15w40), les huiles de synthèse présentent diverses variantes pour ainsi répondre à des besoins spécifiques.

Les conseils de Citroën

Une fois que vous avez compris ces différentes informations, il ne reste plus qu’à acheter l’huile moteur.

Pour ne pas se tromper, le premier réflexe consiste à regarder le cahier d’entretien de sa Citroën. Celui-ci contient des informations importantes :

  • Huiles compatibles.
  • Périodicité de vidange et de changement du filtre à huile.

Dans l’éventualité où deux huiles sont possibles, le consommateur pourra alors inclure d’autres critères comme l’âge du moteur, le mode de pilotage (sportif, souple, économique), la saison (été ou hiver), le climat du pays (humide, froid, aride, etc.).